Figure 2. Le deuxième tweet de Donald Trump.